Camping vert

Le CAMPING RIVIÈRE-OUELLE, exploité depuis 1985 par la Corporation Touristique de Rivière-Ouelle (C.T.R.O.) qui en est propriétaire, est situé dans un site exceptionnel à proximité du fleuve Saint-Laurent.

En effet, les campeurs ont facilement accès au fleuve : ils n’ont qu’à traverser le chemin de la Pointe pour marcher dans le sable de plage ou dans la vase à la rencontre des marées, pour s’asseoir sur les rochers et contempler des couchers de soleil grandioses, pour se questionner sur les pêches à l’anguille, pour se baigner ou jouer dans l’eau…

Le thème de la brochure touristique préparée par la C.T.R.O. en 1994 était d’ailleurs très révélateur à ce sujet : « Rivière-Ouelle, là où le fleuve s’offre à vous ».

Le site est aussi remarquable par son relief par paliers. À son extrémité sud, un paysage panoramique regroupant l’embouchure de la rivière Ouelle, la grande plaine, ses collines et le plateau appalachien s’offre à nous dans toute son immensité.

Le potentiel récréatif et touristique de la municipalité de Rivière-Ouelle est surtout axé sur la valeur esthétique de l’environnement et des paysages, c’est d’ailleurs cet atout qui a inspiré le nouveau logo adopté pour le Camping à compter de 2003.

Consciente de l’importance de la nature et de l’environnement pour le développement de Rivière-Ouelle, la C.T.R.O. a toujours misé sur la promotion des richesses naturelles locales, comme en font foi le dépliant touristique «Vents et marées» produit en 1989 et la brochure intitulée « Rivière-Ouelle, là où le fleuve s’offre à vous ». Ces documents aux titres évocateurs et aux photographies révélatrices faisaient une large place aux activités de plein-air (pêche sportive, baignade, camping, bicyclette…), à la pêche commerciale à l’anguille, à l’agricullture et à la tourbe.

Autre signe de la préoccupation environnementale de la C.T.R.O : cette dernière a maintenu pendant six ans, soit de 1992 à 1997 inclusivement, auprès des campeurs saisonniers du Camping, le concours « Camping Nature » visant à conserver le plus possible le cachet naturel du site.

À l’automne 1997, la C.T.R.O. mettait en marche un projet d’épuration des eaux de l’ordre de 125 000 $ qui a été complété à l’automne 1999 par la construction du dernier élément : le champ d’épuration.

En 1998, d’autres petites initiatives avaient été prises pour économiser l’eau : robinets et toilette à débit réduit dans les blocs sanitaires, douches payantes.

Les projets réalisés jusqu’à maintenant témoignent de la volonté de la C.T.R.O. de développer son milieu tout en le préservant. La C.T.R.O. est membre de la Corporation environnementale de la Côte-du-Sud (COECOS).

C’est dans cette perspective que le projet « CAMPING VERT » a vu le jour…

LE PROJET

Le projet consistait et consiste à poursuivre les actions déjà entreprises par le Camping au niveau environnemental et surtout à offrir d’autres moyens et connaissances afin de devenir progressivement un « Camping Vert », c’est-à-dire un camping écologique.

Les gens sont sensibilisés à la protection de l’environnement et à la récupération… on voulait, qu’en vacances, les touristes puissent conserver leurs bonnes habitudes et même les sensibiliser davantage aux questions environnementales.

C’est une belle opportunité d’atteindre un large public avec les quelques 7 500 personnes qui passent au Camping de mai à septembre chaque année, en plus des 100 campeurs saisonniers et leur famille qui y séjournent.

Le cadre naturel enchanteur du site favorise cette prise de conscience écologique.

Pour réaliser son objectif de « CAMPING VERT », l’entreprise fait porter ses actions sur cinq (5) thèmes qui sont, avec leur slogan :

  1. Protection du milieu naturel : Le respect, c’est naturel…
  2. Recyclage (réduction des déchets) : Le recyclage…moi j’embac!
  3. Compostage (réduction des déchets) : Le compostage…un retour à la terre!
  4. Air (réduction de la pollution) : «Santé» vous bien et polluez moins!
  5. Énergie (conservation eau et énergie) : L’économie d’énergie, le courant de l’avenir!

Les actions réalisées concrètement depuis la saison 1999 :

  1. Une illustration artistique a été réalisée pour chacun des cinq thèmes. Ces illustrations ont été installées en plusieurs exemplaires aux endroits stratégiques du Camping. Elles ont aussi été intégrées dans le site web du Camping.Les gnomes, ces petits génies gardiens des trésors de la Terre, ont été choisis pour personnifier les thématiques développées. Ces superbes représentations en couleurs augmentent la curiosité et l’attention des campeurs.
  2. À leur arrivée, les campeurs reçoivent un sac afin d’y déposer leurs matières recyclables. Évidemment, on leur remet aussi un sac noir pour déposer leurs déchets.
  3. Partout sur le terrain, des bacs à récupération accompagnent les poubelles pour les rebuts non recyclables.
  4. Un site de compostage domestique est aménagé près du jardin communautaire.
  5. Lors du grand ménage du printemps, toutes les feuilles mortes sont récupérées pour être compostées en andain sur un terrain à l’extérieur du Camping. Quelques sacs sont conservés pour le compostage domestique.
  6. Des ateliers d’information ont été dispensés au personnel du camping sur le recyclage, le compostage et la réduction des pesticides.
  7. Un grand nettoyage de la plage en face du Camping est habituellement réalisé au début de l’été.
  8. Un inventaire floristique a été réalisé pour déterminer si des espèces rares vivent sur le terrain et ainsi mieux les protéger.
  9. Depuis juin 2008, le Camping n’utilise plus la vaisselle en styromousse (verres et assiettes) : elle a été remplacée par des matières dégradables (carton) ou recyclables (plastique).

*******************************